CHARLOT APOTHECARY

"CHARLOT APOTHECARY"

-2018

Photos de Tom Thiercelin : www.tomthiercelin.com

60d8beb857240f43371721a052bbb7e2_edited.
60d8beb857240f43371721a052bbb7e2_edited.

D'où vient l'idée

CABRIS

60d8beb857240f43371721a052bbb7e2_edited.

La musique par Pierre-Yves PLAT

plat©garcia.jpg

Cliquer sur les images pour accéder à son site internet.

Gad Elmaleh et Pierre-Yves Plat - Un bon

Lorenzo cherchait à retrouver l'univers des films anciens, de l'image jusqu'à la musique. Pour la musique, qui aurait pu le faire mieux que le grand pianiste, compositeur et concertiste, Pierre-Yves PLAT. Il a prêté ses mains à Gad Elmaleh dans "Un bonheur n'arrive jamais seul" et a composé la musique d'un documentaire de Lorànt Deutsch. Pour Lorenzo il a créé la musique intégrale du film, callée sur les actions des personnages, puis il est venu de Paris, accompagner le film en ciné-concert pour son avant-première, à Cabris. Le lendemain, ils ont enregistré en studio la bande-son.

60d8beb857240f43371721a052bbb7e2_edited.

La Famille Chaplin

En ce qui concerne les droits d'image et de nom de Charlot, Lorenzo a été en contact avec la famille Chaplin, plus particulièrement Madame Victoria Chaplin, fille de Charlie Chaplin. Elle l'autorisera à tourner son film et à le projeter deux fois en public.

C'est en seconde que Lorenzo rencontre Mathieu Durini, élève de terminale du lycée. Ce jeune homme heurte l'esprit de Lorenzo par son look totalement inédit. En effet Mathieu s'habille uniquement avec des vêtements des années 20. Avec sa moustache en crocs et sa redingote, il impressionne Lorenzo, lui-même fan de cette époque. Il prend son courage à deux mains et va lui parler. Leurs conversations tournent autour de 1920, du mobilier, des vêtements et du cinéma. Un jour, ils ont l'idée de tourner un Charlot. Alors, Lorenzo écrit le scénario de "Charlot Apothecary", et s'inscrit au cirque Piste d'Azur à la Roquette-sur-Siagne pour apprendre l'acrobatie et la cascade burlesque. Il a 15 ans. A partir de ce moment-là, la machine est lancée, Lorenzo décide d'aller jusqu'au bout de son projet et de réaliser le plus professionnellement possible son court-métrage.

D'où vient l'idée

A l'âge de 16 ans, Lorenzo s'inscrit à l'appel à projet Cités Rêves de la Ville de Grasse. Il demande le plus petit budget jamais demandé parmi tous les projets primés à Grasse, 1200€, et devient le plus jeune lauréat de l'année 2018. A partir de ce moment, le projet prend un aspect concret, et c'est le début d'une grande aventure.

La Ville de Cabris a beaucoup aidé Lorenzo à tourner son film. Par exemple elle a mis à disposition pendant deux semaines sa salle des fêtes gratuitement. Elle a rendu aussi ses rues libres d'accès pour le tournage du film, c'est donc à Cabris que tout le tournage du film s'est réalisé. Ce qui a pu se faire grâce à l'association Ciné-Cabris et à son président Jean Zémor.

Financement du film

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

© 2020 by Charlotte Menica

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now